Une étude complète du programme Open Jirga, évaluant sa portée et sa résonance auprès de divers publics afghans, afin d'aligner le contenu du programme sur les connaissances du public, garantissant ainsi une communication et un engagement efficaces.

BBC Media Action, réputée pour son programme de discussion et de débat Open Jirga, a activement fourni une plateforme permettant à la population afghane de dialoguer avec les représentants du gouvernement sur des questions cruciales de gouvernance. Un autre programme populaire, New Home, New Life, une émission de radio culturelle, touché 24 % de l’audience et reste très apprécié. Open Jirga, diffusée à la télévision, à la radio, sur Facebook et sur YouTube, comprend des tables rondes sur les négociations de paix et le processus de paix. Le programme Facebook Live reflète Open Jirga mais est exclusivement diffusé sur la page Facebook d’Open Jirga. New Home, New Life est une pièce de théâtre socialement pertinente diffusée sur la BBC et d’autres stations de radio locales.

Malgré leur popularité, il était nécessaire d’évaluer l’impact de ces programmes sur les connaissances, la compréhension et la sensibilisation du public. C’est pour répondre à ce besoin qu’a été lancé le projet d’étude d’évaluation des débats sur la démocratie en Afghanistan. Adroit Associates a lancé une enquête ciblant les membres du public des programmes Open Jirga, New Home, New Life et Facebook Life dans 16 provinces.

Le défi

L’étude d’évaluation des discussions sur la démocratie en Afghanistan a été lancée par BBC Media Action pour mesurer l’impact de ses programmes de discussion et de débat, Open Jirga et New Home, New Life, sur les connaissances, les attitudes et les comportements du public. L’étude visait à comprendre l’engagement et les préférences du public pour ces programmes, à évaluer leur impact sur la compréhension par le public des pourparlers de paix, du processus de paix et des mécanismes de responsabilité locaux, et à évaluer leur influence sur la participation politique des femmes et des hommes. Compte tenu de la vaste portée du projet et des défis contextuels, l’étude d’évaluation d’Adroit Associates a fourni des informations précieuses sur les complexités et les enseignements associés à l’évaluation de l’impact des programmes médiatiques sur la sensibilisation et les attitudes du public dans des contextes difficiles comme celui de l’Afghanistan.

Buts/​objectifs du projet

Le projet visait à :

  • Mesurer l’engagement et les préférences du public pour Open Jirga et New Home, New Life.
  • Évaluer l’impact sur les connaissances et la compréhension du public concernant les pourparlers de paix, les processus et les mécanismes de responsabilité locaux.
  • Évaluer l’impact de l’Open Jirga et de New Home, New Life sur la participation politique des femmes et des hommes.
  • Mettre en place un programme fiable servant de plateforme sécurisée pour des discussions ouvertes sur les questions nationales, en mettant l’accent sur le processus de paix.
  • Offrir un forum sûr et inclusif pour un dialogue pacifique, en mettant l’accent sur les questions d’importance nationale.
  • Améliorer la compréhension par le public des questions nationales essentielles et de leur pertinence directe pour la vie des gens.
  • Faciliter la représentation et la participation accrues des femmes dans la vie publique.
  • Normaliser une culture de remise en question des dirigeants, en encourageant notamment les groupes marginalisés à participer activement aux discussions.
  • Déterminer si l’Open Jirga constitue une plateforme sécurisée pour les différentes discussions et débats.

Notre approche

Adroit Associates, en collaboration avec BBC MA, a lancé le processus de collecte de données en organisant une session de formation complète pour les enquêteurs. La formation, d’une durée d’une journée, s’est concentrée sur la familiarisation des recenseurs avec les subtilités de l’outil de collecte de données et sur l’élucidation de la méthodologie. La collecte des données s’est déroulée en deux phases distinctes : premièrement, la mise en œuvre d’un questionnaire de sélection pour établir une liste de répondants éligibles sur la base du plan d’échantillonnage et de l’exposition aux programmes MA de la BBC ; et deuxièmement, l’utilisation d’un questionnaire d’évaluation avec les répondants éligibles identifiés. L’exécution simultanée des deux étapes visait à minimiser l’abandon des répondants.

La collecte des données s’est déroulée en trois étapes. La phase initiale a consisté en un essai à blanc de l’application de collecte des données, au cours duquel les enquêteurs ont fourni un retour d’information détaillé qui a conduit à des modifications significatives des questionnaires de sélection et du questionnaire principal. Une attention particulière a été accordée au niveau d’éducation des personnes interrogées, notamment celles ayant reçu une éducation approfondie dans une madarsa, qui ont été considérées comme instruites aux fins de l’étude. L’alignement de l’échantillon sur les données de l’UNICEF relatives à l’éducation au niveau national a été jugé crucial.

Au cours de la deuxième phase, des données ont été recueillies auprès de 100 personnes interrogées, et les résultats obtenus ont permis d’affiner l’application de la collecte de données. Les problèmes liés aux logiques de saut ont été identifiés et résolus grâce à des discussions continues entre les équipes de BBC MA et d’Adroit Associates. Une fois l’application testée et jugée conforme aux exigences de l’étude et aux attentes de BBC MA, la collecte des données a repris pour compléter toutes les enquêtes. Cette approche méticuleuse a permis de garantir la fiabilité et l’intégrité des données collectées tout au long du processus d’enquête.

Résultats

L’étude menée dans le cadre du projet BBC Discussions on Democracy a permis d’interroger 1163 personnes au total. Sur ce total, 701 entretiens ont été menés avec des hommes et 462 avec des femmes. Sur le plan géographique, 771 personnes ont été interrogées dans des zones rurales et 392 dans des zones urbaines. Notamment, il y a eu un écart par rapport au plan d’échantillonnage proposé, avec un écart de 0,4 % pour les répondants masculins, un écart de 0,2 % pour les répondants féminins, un écart de 10,7 % dans l’échantillon des zones rurales, et un écart de 3,7 % dans l’échantillon des zones urbaines.

Il est intéressant de noter que l’on s’attendait à ce que le nombre total de répondants ayant reçu une éducation formelle de moins de 12 ans soit de 116, mais les données indiquent que près de 470 répondants ont reçu une éducation formelle de plus de 12 ans. En outré, 470 personnes interrogées ont déclaré avoir fréquenté des madrasas et y avoir passé de 1 à 16 ans.

Le projet a posé plusieurs défis, mais des leçons précieuses ont été tirées. Il s’agissait notamment d’acquérir une plus grande expérience dans la collecte de données à distance, d’optimiser la gestion des ressources pour une collecte de données efficace, d’améliorer les compétences en matière de communication pour impliquer les femmes interrogées et d’utiliser la méthode boule de neige” dans la collecte de données à distance. L’importance d’assurer la confidentialité des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête a été soulignée, et les recenseurs et les agents de terrain sont devenus plus compétents et ont adopté une approche professionnelle dans la collecte des données. Les compétences linguistiques en pachto ont été reconnues comme cruciales pour les agents de terrain opérant dans des régions spécifiques, et la flexibilité dans la programmation des entretiens a été soulignée. Les bonnes compétences en communication des agents recenseurs ont été jugées essentielles pour encourager la participation des répondants, surtout si l’on considère les difficultés associées à la réalisation d’enquêtes par téléphone par rapport aux entretiens en face-à-face, malgré les économies potentielles.

Les résultats de cette évaluation ont considérablement influencé la programmation et les initiatives à venir dans la région. L’étude s’est avérée utile en offrant des perspectives précieuses sur la dynamique complexe et les leçons tirées de l’évaluation de l’impact des programmes médiatiques sur la sensibilisation et les attitudes du public, en particulier dans des contextes difficiles tels que l’Afghanistan. Ces résultats sont prêts à guider et à améliorer les efforts futurs, contribuant à une approche plus nuancée et plus efficace pour relever les défis uniques de l’évaluation de l’impact des médias dans des environnements complexes.

  • 2
  • 5
  • 6
  • 7
Crédit photo : Adroit Associates